COMITE SPELEOLOGIQUE REGIONAL
BOURGOGNE FRANCHE-COMTE
Canyons du Jura

Jura sud (Jura)



RETOUR LISTE CAVITES


Canyon école de Vulvoz


Ce petit site unique est un concentré de canyon. Il a été exploité il y a fort longtemps pour son énergie hydraulique, avec d’abord une roue à aube située dans la marmite enjambée par le petit pont, puis un peu plus tard, à l’aide d’une turbine alimentant une génératrice.
De nombreux amarrages discrets font de ce mini canyon toujours en eau (3 cascades pour 100 m de longueur) un canyon école, agréable et pratique pour l’apprentissage de toutes les techniques d’équipement et de progression sur corde. Petite note marrante : le cours d’eau en question se nomme la Vulve ! Il est possible qu’il tire son nom de la forme de la cascade (vue du bas) qui évoque un sexe féminin…

Nota : Victime de son succès, il est impératif de respecter les lieux, les riverains ainsi que les autres usagers (promeneurs, randonneurs, pêcheurs, etc...).


La gorge de la Langouette

Cet immense coup de sabre où gronde en permanence la puissante Saine, est situé à proximité immédiate du village des Planches-en-Montagne. Un pont très aérien enjambe l’impressionnante partie finale. Toute la descente est visible depuis les rives.
A l’aval, le long corridor rectiligne et sans difficultés a sans doute été remonté depuis fort longtemps, par les pêcheurs notamment. La légende raconte que toute une troupe de cavaliers « Ulhans » seraient tombés dans le canyon en janvier 1871 … Plus près de nous et dès 1960 des kayakistes franchirent la partie aval par accès en rappel au pied de la C30 !

Mais la première descente moderne façon canyoning serait attribuée à l’équipe du regretté spéléologue Jean-Claude Frachon en 1981.


Le canyon de Pissevieille

Une des grandes courses du secteur de Saint Claude, 5h d’enchainement de cascades de toutes tailles, parfois très techniques, jusqu’à 55m plein vide, quelques jolis creusements bien que la gorge soit globalement plutôt ouverte. Pissevielle n’en reste pas moins une course engagée car les vraies échappatoires sont mal aisés, le débit peut être conséquent et problématique dans certain passage. Ambiance sauvage en forêt typique du haut Jura.

Canyon de Coiserette

Le plus connu de l’Est de la France, le joyau du Haut-Jura est sans aucun doute le canyon de Coiserette. Situé à moins de 15 minutes du centre de Saint Claude, il possède tous les ingrédients d’un vrai canyon : bief étroit et profond, rappels, sauts, toboggans, continuité. C’est aussi le canyon le plus engagé de la région de par son encaissement, son débit parfois important et la relative lenteur de progression dans le lit tortueux.

Il est constitué de 3 encaissements très marqués entrecoupés de sections moins encaissées comportant des sentiers permettant de regagner la route.